Nouvelle création

JUDITH & WILLIAM

Shakespeare sur le ring

 

Quatre comédien.ne.s s’emparent d’un ring pour explorer différentes scènes des grandes œuvres de Shakespeare.

À travers des moments mythiques, les grandes émotions du barde sont re-questionnées via le prisme de notre époque.
Au milieu des luttes de pouvoir, des transports amoureux et des crises existentielles,un combat nous guide… Et si ces mots avaient été écrits par une femme ?…

Judith, par sa simple présence imaginée, nous souffle sa voie.

Télécharger le dossier

CONTACT DIFFUSION

Equipe Artistique

Jeu  Roxane Isnard, Justine Boulard, Adrien Madinier, Tristan Bruemmer
Mise en scène  Florence Mallet

Création 2020

Durée 1h20

Représentations

Festival de la Lavande
samedi 14 Aout
St Geniez (04)

Dans le cadre des Apéros d’Atmosphère :
21, 22, 23 et 24 octobre 2021
Salle des fêtes de Marcy l’Etoile

Génèse 

Ce spectacle est né de la rencontre entre Judith, personnage imaginé par Virginia Woolf, et William Shakespeare.

D’un coté j’ai un amour inconditionnel pour le barde, son théâtre, ses personnages et son langage poétique. Et je souhaitais montrer que Shakespeare ce n’est pas seulement un comédien qui, avec un crâne à la main, déclame to be or not to be, mais que son théâtre peut être drôle, féerique, fantaisiste, terrible, cruel, doux, aimant… et qu’il parle encore et toujours de nous.

De l’autre, lors de mes explorations des textes, j’ai découvert celui issu de Une chambre à soi dans lequel Virginia Woolf imagine ce que serait devenue Judith, sœur jumelle de Shakespeare, si elle avait eu le même talent que son frère. Il est évident que son destin aurait été radicalement différent et tragique.

Ce texte m’a bouleversée et révoltée : à travers l’histoire de Judith, ce sont toutes les différences de traitement dues au genre, concrètes et assumées, les violences et les injustices subies – par les femmes d’hier comme par celles d’aujourd’hui – qui ont résonné en moi.
Par ce spectacle j’ai souhaité mettre en lumière et combattre ces injustices, en me servant des scènes que nous avions sélectionnées.

Ainsi, nous allons traverser : la violence de l’injustice, les cris, l’impuissance, la trahison, la vengeance, les cas de conscience, et pour finir, le droit de choisir le tourbillon de sa vie.

Concrètement ça donne quoi ? 

La scène est un ring, avec aux quatre coins, quatre comédien.ne.s toujours prêt.e.s à bondir pour se battre, s’interposer, manipuler, moduler, caresser, déclarer, aimer… Bref, incarner de nombreux personnages et jouer.
Le public, lui, prend place tout autour du ring, pour pouvoir vibrer au rythme de ces joutes.

Pour entendre et apprécier pleinement la langue du barde : aucune adaptation, ni simplification de texte : que du “vrai” Shakespeare !
Très peu de décors, seuls quelques blocs noirs pour que le public puisse laisser libre cours à son imagination.
Des costumes actuels pour laisser la toute la place aux émotions universelles. Car c’est bien là qu’est le génie de Shakespeare, puisqu’elles sont aussi justes et percutantes aujourd’hui qu’elles l’étaient à son époque.
Je n’ai pas nécessairement genrer les rôles : un roi ou un assassin, ce sont des personnages avec des intentions et des actions précises et, au XXIe siècle, plusobligatoi- rement associés à un genre.

De tout cela est né un foisonnement de scènes aux ambiances très variées qui embarquent le pu- blic dans l’univers terrifiant, merveilleux et jubilatoire de Shakespeare.

Nos Extraits

Le Roi Lear – Roméo et Juliette – Macbeth – La Tempête – Richard III – Hamlet – Songe d’une nuitd’été – Beaucoup de bruit pour rien – Le Marchand de Venise – Antoine et Cléopâtre – Peines d’amour perdues

Deux autres textes complètent notre sélection :
– l’histoire de Judith, la sœur imaginée par Virginia Woolf extrait de Une Chambre à soi
– une théorie sur un chimpanzé tapant à la machine les textes de Shakespeare – texte de Tristan Bruemmer

De tout cela est né un foisonnement de scènes aux ambiances très variées qui embarquent le pu- blic dans l’univers terrifiant, merveilleux et jubilatoire de Shakespeare.